1914, cent ans après.
Une grande dynamique mémorielle s’exprime à l’occasion des cérémonies officielles commémorant le déclenchement et les premières grandes batailles de la Grande Guerre. C’est dans ce cadre que s’inscrit la parution de ce numéro avec une nouvelle maquette et qui comme d’habitude entend offrir des pistes de réflexion pour l’approfondissement et la mise en œuvre pédagogique au sein de nos disciplines. Histoire nationale et ultramarine mais aussi histoire locale, il ambitionne aussi de relater la qualité des productions réalisées à l’occasion de cette commémoration pour nourrir des séances, des séquences et des projets qui permettront d’évoquer ces hommes et ces femmes qui ont pu croire que cette guerre était la “der des der”. Charles Péguy lui-même écrivait le 4 août 1914, à l’heure de la mobilisation générale, “Je pars soldat de la République, pour le désarmement général, pour la dernière des guerres”. Le centenaire de la Première Guerre mondiale constitue donc un moment privilégié pour transmettre aux élèves non seulement la mémoire de ce conflit mais d’en éclairer aussi le sens.
Nul doute que les articles proposés seront de précieuses ressources pour l’enseignement de nos disciplines.
Bonne lecture.
Olivier DELMAS, IA-IPR Histoire Géographie Éducation Civique, Académie de Créteil